18 septembre 2019

Cindy Di Pietro

La grand emprise des plaisirs instantanés

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

« N’économise pas ce qu’il te reste après avoir dépensé. Dépense ce qu’il te reste après avoir épargné. »   Warren Buffet

La grande campagne Parce que je le mérite bien a eu un effet foudroyant sur la consommation des femmes. On travaille fort : on a envie de se gâter. Mais c’est plus que ça, on croit qu’on a absolument besoin de ses petits plaisirs instantanés qui ne semblent presque rien au départ, mais qui peuvent devenir des gouffres profonds pour l’ensemble de la population. Si on ne prend pas le temps de réfléchir avant d’agir, on risque de se noyer sous la vague d’achats inutiles.

 

Un réflexe comme ça peut vraiment nuire et conduire à de la consommation compulsive si on ne porte pas attention aux dépenses.

DÉPENSER, ÇA FAIT ROULER L’ÉCONOMIE

Dépenser n’est pas une action négative. Ça nous permet de nous nourrir et de nous vêtir. Ça permet aussi de nous divertir. Il faut juste trouver l’équilibre entre les différentes dépenses et l’épargne.

 

Mais quand on parle d’épargne, on trouve ça pas mal moins sexy. On ne voit pas pourquoi on épargnerait puisqu’on peut en profiter maintenant. On ne développe pas toujours une vision d’avenir par rapport à sa retraite. Notre rapport à l’argent n’a pas été toujours bien ancré en nous. Et on a de la difficulté à garder le contrôle sur ce qui entre et sur ce qui sort de notre compte de banque. Même que la plupart des gens à qui je parle ne connaissent même pas ces montants !

POURQUOI SE FAIRE PLAISIR QUAND ON PEUT ATTENDRE

Il est faux de croire qu’on ne peut pas se gâter, qu’on doit se priver tout le temps. Épargner nous permet d’obtenir des biens durables et de plus grande qualité, qui ont des effets bénéfiques sur notre avenir et sur notre vie.

 

Dépenser tout de suite pour une nouvelle robe, un nouveau sac à main, une nouvelle paire de chaussures, nous offre une joie de courte durée. On se lasse rapidement de ces objets. On devrait donc accorder beaucoup plus d’importance à l’épargne, au bout du compte. En plus de nous apporter du plaisir et du confort à long terme, ça nous permet de nous sentir en sécurité si on  planifie bien l’ensemble de nos actions. Et honnêtement, c’est vraiment sexy un compte de banque bien garni. 

LA DESTRUCTION MASSIVE DE L’INSTANTANÉ

Je ne dis pas de ne plus jamais se gâter. Ça, je n’en serais pas capable moi-même et ce ne serait pas sain non plus. Ce que je dis, c’est de ne pas penser à dépenser tout de suite après avoir reçu ton chèque de paye. C’est si facile de s’acheter des cafés tous les jours, d’aller dîner au resto, de s’acheter si et ça. Mais si tu le fais toujours, comme ça, sur un coup de tête, ça va te coûter cher au final. Et tu vas te ramasser endettée jusqu’au cou. Et ça, personne ne le veut. Il faut détruire cette fausse croyance qu’on sera plus heureuse avec un nouveau manteau, qu’on se sentira tellement mieux. C’est complètement faux. Les objets ne peuvent te rendre heureuse. Tu peux te rendre heureuse toi-même en te respectant et en respectant l’avenir que tu as devant toi. Tu peux changer ta façon de penser aujourd’hui si tu le souhaites. Les dettes ne servent qu’à te procurer des soucis et ne te permettent pas de sentir ton vrai pouvoir : celui de créer et de dresser ton plan d’avenir et celui de ta famille aussi.

Tu as envie de te défaire de cette emprise qui t’empêche de t’épanouir totalement selon tes véritables plans d’avenir?

Tu tiens à te sentir en paix avec tes finances en faisant les bons choix pour toi?

Tu as lu mon message aujourd’hui. Ça te parle vraiment? C’est le moment de vivre tes finances dans l’abondance et devenir la gagnante dans tout ça. Je t’invite à m’écrire pour voir ce que je peux faire pour t’aider à rembourser tes anciennes dépenses, à épargner, à bâtir ton empire selon une planification financière astucieuse.