26 juin 2019

Cindy Di Pietro

Le dossier de crédit et son pointage: Comment ça marche?

Beaucoup des clients à qui je m’adresse ne savent même pas qu’est-ce qu’un bureau de crédit et à quoi ça sert réellement ? Pour certains, ça n’aura jamais de réel impact, car ils n’auront pas besoin de gros crédit. Mais vient souvent un moment où le dossier de crédit devient essentiel.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Avant de commencer à vous résumer ce qu’il en est réellement, laissez-moi vous rappeler ceci : il s’agit d’un chiffre ! Que votre bureau de crédit soit bon ou mauvais, ça se change. Ne vous laissez pas anéantir parce que votre score de crédit est plus bas que vous ne le pensiez. L’important est d’en prendre connaissance et de travailler à l’améliorer constamment au lieu de se taper sur la tête.

Qui a accès à votre bureau de crédit ?

– Les prêteurs : c’est l’outil qu’ils utilisent pour savoir s’ils vous prêtent ou non de l’argent et si c’est le cas, à quel taux d’intérêt
– Les employeurs : pour vérifier votre fiabilité
– Les propriétaires : pour vérifier votre fiabilité et votre solvabilité

Dans tous les cas, ils doivent obtenir votre autorisation pour sortir votre bureau de crédit.

Ça mange quoi en hiver un bureau de crédit ?

Le dossier de crédit résume vos antécédents en matière de crédit. Le dossier se crée aussitôt que vous empruntez de l’argent ou faites une demande de crédit. Comme mentionné précédemment, c’est l’outil utilisé par vos futurs créanciers pour vérifier votre capacité de remboursement.

Dans votre dossier de crédit, vous trouverez :

– La date de l’ouverture de vos comptes
– L’argent que vous devez pour chacun de vos comptes
– Un indicateur de paiement et de NON-paiement
– Un indicateur qui mesure le dépassement de votre limite de crédit

Vos fournisseurs d’internet et de téléphonie s’y retrouvent aussi. Et attention, c’est ceux qui peuvent facilement entacher votre dossier.

La différence entre le dossier et le pointage de crédit :

Le dossier est ce qui vient d’être expliqué plus haut alors que le pointage est un nombre à trois chiffres entre 300 et 900. La cote 300 étant le plus bas score possible et 900 étant un pointage excellent.

Entre 300 et 559 = Score faible
Entre 560 et 659 = Score moyen
Entre 660 et 724 = Score bon
Entre 725 et 759 = Score très bon
Entre 760 et 900 = Score excellent

Le pointage est calculé à partir d’un algorithme fondé sur toute l’information recueillie dans votre dossier de crédit.

Avec toute logique, on gagne des points quand on démontre qu’on utilise notre crédit de façon responsable et on en perd quand on gère mal notre crédit.

Est-ce automatique d’obtenir un prêt si on a une cote de 800 par exemple ? Pas du tout, puisque le score n’est qu’un élément parmi d’autres, comme le revenu, l’emploi et les actifs.

Le score aidera toutefois les institutions à savoir quel taux d’intérêt octroyer à votre emprunt ainsi que votre limite de crédit. Il est certain que plus la cote est élevée, plus l’intérêt sera moindre ce qui, théoriquement, vous ferait sauver de l’argent.

Toutefois, on sait tous que pour réellement sauver de l’argent, il serait préférable de payer tout entièrement. Ce serait par contre illusoire de penser qu’on peut faire ça avec tous nos emprunts. Je pense d’abord à un prêt hypothécaire, mais pour ce qui est à tout le moins de vos cartes de crédit, celles-ci devraient être remboursées entièrement tous les mois.

Comment peut-on améliorer son pointage de crédit ?

On peut vouloir améliorer son crédit pour plein de raison et ça peut aller très vite.

Avant de rentrer dans les détails, ceux d’entre vous qui me suivent savent qu’avant d’enseigner ma méthode pour structurer ses finances, j’ai touché le fond et j’ai décidé de faire faillite. Ma cote de crédit avant cet événement était bonne, mais elle a vite descendu sous le palier du 550.

J’ai fait faillite en octobre 2016, libérée en juillet 2017. Et au moment d’écrire ces lignes, soit un peu plus de 2 ans après ma faillite, je suis dans le score « Bon », soit entre 660 et 724. J’ai 3 cartes de crédit que j’utilise régulièrement, mais que je mets à zéro tous les mois.

J’ai su toutefois que, même si je paie entièrement avant échéance, si je plafonne ma carte (exemple 4800 $ sur 5000 $), l’algorithme risque de faire descendre mon pointage. Tout simplement parce que l’algorithme fait une prévision et que puisque je suis à plus de 50 % de ma limite de crédit, je suis « à risque ». J’étais contente de le savoir, parce qu’ainsi, j’essaie d’être plus stratégique quand j’utilise mes cartes tout en sachant que je les paierai toutes entièrement avant la date limite.

La méthode utilisée pour calculer le pointage de crédit appartient à des sociétés privées et c’est souvent bien ambigu. Ces sociétés détiennent le secret de la Caramilk autrement dit.

Mais voici quelques facteurs qui sont pris en compte pour calculer votre pointage :

– L’historique de vos paiements :

C’est l’élément le plus important pour votre pointage, car il indique les dates auxquelles vous avez payé vos factures, les paiements en retard ou négligés, les dettes non remboursées, radiées ou transférées à une agence de recouvrement et une faillite. Plus vous faites vos paiements en retard, plus vous nuisez à votre crédit.

– L’utilisation du crédit disponible :

Pour améliorer votre pointage de crédit, il est recommandé de tenir ses cartes à moins de 50 % de leur limite de crédit et idéalement à moins de 35 %. Comme je le mentionnais dans mon cas de figure plus haut, même quand on rembourse nos cartes entièrement tous les mois.

– Les antécédents en matière de crédit :

Plus vous avez un compte ouvert depuis longtemps, plus c’est bénéfique sur votre score de crédit. Pour améliorer votre crédit, gardez un vieux compte ouvert même si vous ne l’utilisez plus. Essayez de l’utiliser à l’occasion afin de le faire « rouler ».

– Le nombre de demandes de renseignements :

Certaines des demandes sont actives et d’autres passives. Les actives sont celles qui jouent sur l’algorithme de votre dossier de crédit.

Pour bâtir son crédit, il faut du crédit. Alors, c’est nécessaire d’en avoir. Toutefois, trop de demandes peuvent impacter négativement votre score, car aux yeux des prêteurs, vous cherchez désespérément du crédit et vous vivez au-dessus de vos moyens.

Exemples de demandes passives, donc qui n’impactent pas votre dossier : lorsque vous commandez votre dossier de crédit et quand vos institutions existantes font une mise à jour de votre dossier. Certaines demandes de location ou d’emploi n’ont aucun impact.

Il est recommandé, lorsque l’on magasine une hypothèque ou une voiture, de faire son magasinage dans un laps de deux semaines. Ainsi, les demandes sont regroupées et impactent moins votre crédit.

– Les types de crédit

Je dis souvent qu’il est bien de diversifier ses revenus. Mais, c’est tout aussi vrai pour les types de crédit, il faut les diversifier pour avoir un meilleur pointage de crédit. Si vous êtes capable d’avoir une carte de crédit combiné avec une marge de crédit par exemple ou un prêt automobile, c’est l’idéal. Mais dans la mesure de votre capacité de remboursement toutefois. Ne vous mettez pas à courir après la diversification de crédit, vous risquez de vous nuire plus que de vous aider.

Alors, c’est ce qui termine ce premier article sur le crédit. Le prochain article traitera de la différence de crédit d’un prêteur à l’autre, le temps de conservation des renseignements sur votre bureau de crédit, la pondération de vos dettes, et la méthode pour faire corriger des erreurs (fréquentes) à votre dossier.

En attendant, je vous souhaite de l’abondance illimitée !